Comment reconnaître un vrai fauteuil club ?

Près d’un siècle après son apparition, le fauteuil club est toujours aussi prisé. Réputé pour sublimer tous les intérieurs, il s’impose désormais comme un élément de décoration à part entière. Compte tenu du succès de cette pièce de mobilier, les contrefaçons se multiplient. Il est ainsi important de savoir distinguer un vrai fauteuil club d’une pâle copie.

Quelques astuces pour reconnaître un vrai fauteuil club

Pour être en mesure de reconnaître un vrai fauteuil club, il vous faudra en savoir plus sur ce meuble. Il faut tout d’abord souligner qu’il en existe plusieurs types. Le style et la forme des différents fauteuils club ne sont pas les mêmes. L’époque à laquelle ils sont apparus détermine généralement leur aspect. Parmi les principaux modèles de fauteuils club, vous trouverez notamment :

  • Le fauteuil Chesterfield ;
  • Le fauteuil Middletown ;
  • Le fauteuil cigare ;
  • Le fauteuil aviateur ;
  • Le fauteuil Havane.

D’une manière globale, tout fauteuil-club possède un dossier, une assise, deux accoudoirs et un piètement bas. Le dossier présente une forme variable d’un modèle à l’autre. Il peut par exemple s’apparenter à une moustache ou à un chapeau de gendarme.

De même, les accotoirs diffèrent en fonction du modèle de fauteuil club. Sur certains sièges, ils sont droits. D’autres fauteuils, en revanche, sont dotés d’accoudoirs à enroulements ou en éventail. Les dimensions de l’assise changent aussi suivant le meuble. Enfin, la structure en bois du fauteuil peut être totalement masquée ou visible partiellement.

Traditionnellement, le fauteuil club arbore un revêtement en cuir véritable. Toutefois, certains fabricants proposent désormais des modèles enveloppés de cuir artificiel, dont le simili-cuir et le skaï. Pour discerner le vrai cuir d’une imitation, il faut sentir la matière. En effet, le faux cuir n’a aucune odeur. Par ailleurs, le cuir véritable est chaud au toucher, à l’inverse du simili. En outre, la surface du vrai cuir affiche des imperfections tandis que le grain de l’imitation cuir est anormalement uniforme et régulier.

Quelques astuces pour reconnaître un vrai fauteuil club

Comment être sûr d’acheter un fauteuil club de qualité ?

La qualité est un paramètre important lors de tout achat. En matière de fauteuil club, elle garantit essentiellement la longévité du meuble. En premier lieu, vérifiez la structure de ce dernier en vous assurant qu’elle est solide.

Pensez également à inspecter les coutures du siège et à vous informer sur son rembourrage. Les fauteuils et les canapés de fabrication artisanale sont généralement garnis avec du crin végétal associé à des ressorts. Ces meubles sont incontestablement de qualité, car le tapissier ou le sellier qui les conçoit n’utilise que des matériaux nobles, dont le cuir pleine fleur et le bois massif (chêne, hêtre, noyer, teck, etc.).

Si vous portez votre choix sur un fauteuil en tissu, veillez là encore à la qualité de la matière utilisée. Il est particulièrement conseillé d’opter pour du velours, du tissu en fibres naturelles (lin ou coton) ou de la microfibre. Ces revêtements sont reconnus pour leur grande résistance.

Enfin, avant d’acheter un fauteuil club, n’hésitez pas à l’essayer. Le siège doit en effet être très confortable. Concrètement, il faut que le coussin d’assise soit ferme tout en étant favorable à la relaxation. De son côté, le dossier doit parfaitement soutenir le dos. 

La qualité du cuir : un aspect important dans votre choix

Si vous projetez d’acquérir un fauteuil en cuir, il est important d’être vigilant, car les contrefaçons portent essentiellement sur cette matière. Un fauteuil club authentique est revêtu de basane, c’est-à-dire de cuir de mouton pleine fleur. Or, actuellement, les fabricants sont capables de faire en sorte que la croûte de cuir et la basane se ressemblent.

La qualité du cuir : un aspect important dans votre choix

Néanmoins, il est possible de différencier un type de cuir de l’autre en scrutant la matière. En effet, le cuir de mouton pleine fleur présente des caractéristiques qu’il est impossible de reproduire au moyen d’une machine. Dans le détail, il résulte d’un tannage végétal sans finissage ni teinture. Cette technique laisse visibles les petites aspérités de la peau de la bête, ce qui donne au cuir un aspect authentique. Avec le temps, la basane se patine, conférant ainsi au fauteuil club un aspect vieilli très esthétique.

Par ailleurs, la qualité du cuir peut être vérifiée au moyen de son épaisseur. Celle-ci s’établit au moins à 1,5 mm pour les sièges haut de gamme. Ces derniers coûtent plutôt cher (à partir de 1 000 euros). Cela dit, un vrai canapé ou fauteuil club rendra votre décoration intérieure résolument chaleureuse et conviviale. Pour faire une bonne affaire, vous pouvez vous rendre dans une brocante. Il est parfois possible d’y trouver de belles pièces d’ameublement à un excellent rapport qualité/prix.

Laisser un commentaire